0. Définition

Voici une définition (d'après la version française en ligne, 2007, du glossaire de la biotechnologie pour l'alimentation et l'agriculture par l'organisation des nations unies pour l'alimentation et l'agriculture, FAO).

Transduction : En génétique : le transfert, au moyen d’un vecteur viral d’une séquence d’ADN, d’une cellule à une autre.


Dans le cadre de ce chapitre de bactériologie nous nous limiterons à la transduction chez les bactéries, c'est à dire au transfert d’une séquence d’ADN, au moyen d’un vecteur phagique, d’une bactérie à une autre.


On apprendra qu'il existe 2 types de transduction, celle qualifiée de généralisée et celle qualifiée de spécialisée.
On verra qu'une transduction généralisée concerne tous les fragments d'ADN bactérien (chromosomique ou extra-chromosomique) pourvu que leur taille soit compatible avec une encapsidation. Avec une autre caractéristique remarquable de la transduction généralisée : les particules phagiques défectives transductantes ne contiennent que de l'ADN bactérien (i.e pas d'ADN phagique).
On verra que dans la transduction spécialisée seules les régions du chromosome bactérien situées près des sites d'attachement du virus transducteur sont transduites. Les particules transductantes portent un ADN d'origine mixte, phagique et bactérien.


Pour la petite histoire, la découverte de la transduction est due à Zinder et Lederberg chez Salmonella Typhimurium. Vous pouvez télécharger l'article de 1952 : "télécharger "Zinder, Lederberg, genetic exchange on Salmonella, J. of bacteriology., 1952, 64, 5:679-699" et je vous propose un lien intéressant, un petit mot de Zinder à http://www.garfield.library.upenn.edu/classics1983/A1983QN93000002.pdf