Bactéries et spores

1. Un peu de vocabulaire pour commencer


Le terme de spore (qui vient d'un mot grec signifiant "semence") est un terme au sens finalement assez flou. Grosso modo, ce mot peut désigner toute structure spécialement différenciée pour la fonction de dissémination avec des capacités de survie durant une période plus ou moins longue dans des conditions plus ou moins favorables mais qui n'est pas une graine au sens de ce terme en botanique. On trouve des spores comme partie du cycle biologique dans le monde des bactéries, des algues, des champignons, des plantes terrestres, des protozoaires.


Dans le monde des bactéries, l'usage est d'utiliser le terme d'endospore pour les spores qui peuvent se différencier chez certains genres de bactéries Gram positives à GC % faible (les fameux firmicutes, phylum B XIII). En réponse à une carence, une endospore se forme à l'intérieur d'une autre cellule à la suite d'une division asymétrique et d'un processus de différenciation. La spore différenciée vit désormais en état de dormance jusqu'à sa germination et son développement en cellule végétative active. De nombreuses espèces des genres Bacillus et Clostridium sont connues pour leurs capacités à former des endospores.

 

Les Streptomyces (un genre du phylum des Actinobacteria, phylum B XIV, bactéries Gram positives à GC% élevé) peuvent différencier des cellules à fonction de dissémination qu'on appelle exospores ou arthrospores. Les exospores sont produites par septation et fragmentation des filaments bactériens (une caractéristique des Streptomyces). Les exospores sont biologiquement peu actives mais ne sont pas en dormance et font preuve d'une bonne résistance à la dessiccation et à la chaleur sèche.

 

Et voici un autre terme, celui de cyste. Il s'agit en fait d'un terme de biologie animale pour désigner une structure de survie où un organisme s'entoure d'une enveloppe protectrice pour attendre des conditions de vie meilleures. On parle parfois de forme « enkystée » de l'organisme en question. Quelle rapport avec la bactériologie direz-vous ? Et bien de nombreuses bactéries du genre Azobacter, en réponse à des carences du milieu, peuvent répondre en perdant leur flagelle, en développant une paroi complexe et en passant en état de dormance. Et on pour ces bactéries on parle de cystes ! (on pourrait aussi dire spore à mon avis, mais tel n'est pas l'usage ...

 

Les amoureux des termes biologiques spécialisés pourront fouiller du côté des cyanobactéries filamenteuses à la recherche des formes de résistance/dissémination appelées akinètes ...


retour en haut de page