LES VIRUS DE CELLULES EUCARYOTES A GENOME ARN SIMPLE BRIN (+) SANS RETROTRANSCRIPTION : exemple du Poliovirus


Le cycle du Poliovirus est choisi comme exemple type. Les Poliovirus (famille des Picornaviridae, le plus connu est le virus de la poliomyélite) sont des virus à :

On retiendra donc ce fait majeur chez les virus à ARN (+) non retrovirus : leur ARN se comporte en messager traduit par la cellule infectée.

Un cycle commenté est présenté en activant ce lien vers le cycle du Poliovirus où via le menu en haut à gauche.


Les poliovirus sont transmis par voie orale (ils sont résistants au passage et séjour dans le système digestif) et se multiplient dans notamment dans les amygdales et dans les tissus lymphoïde digestifs. L'infection orodigestive est asymptomatique dans 95% des cas. Dans 5% des cas le virus gagne d'autres tissus comme les muscle, le tissu adipeux brun et conduit à des symptôme de type mal de gorge, fièvre ... Les poliomyélites paralytiques ne surviennent que dans 0,5% des cas quand le virus parvient à gagner le système nerveux central (SNC). Les cellules cibles privilégiées du poliovirus dans le système nerveux central sont les neurones moteurs localisés dans les cornes ventrales des régions cervicales et lombaires de la moelle épinière. La destruction des neurones moteurs infectés est responsable des paralysies flasques des membres correspondants et conduit à l'atrophie des muscles concernés.

Les vaccins contre le virus sont très efficaces et la poliomyélite pourrait être mondialement éradiquée dans les années à venir (cf. programmes mondiaux d'éradication, la maladie est encore endémique au Pakistan et en Afganistan) (Voir http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs114/fr/ consult. 2015).


retour en haut de page