3. Exemple pratique de mesures de [biomasse] au spectrophotomètre

 

3.1 Sous la limite de linéarité, ne mesurer que la composante biomasse de la DO en soustrayant l'effet milieu de culture

On propose un exemple pratique pour le cas d'une suspension E. coli très chargée (culture fraiche).

On suppose que la limite supérieure des valeurs de DO pour lesquelles la DO est proportionnelle à la [biomasse] a été établie à 0,5.

3.1.1 Dilution de la suspension avec du milieu de culture stérile, lecture contre le milieu stérile


La suspension à mesurer étant très chargée, on choisit de la diluer au 1/10 avec du milieu de culture. Il y a 2 façons de mesurer selon que l'on souhaite réaliser la "zéro du spectrophotomètre" avec de l'eau ou du milieu de culture stérile.

 

mesurebiomasse-trouble_3f1 (403K)

3.1.2 Dilution de la suspension avec de l'eau ou de l'eau+NaCl 9g/L et zéro. spectro. avec de l'eau ou de l'eau+NaCl

La suspension à mesurer étant très chargée, on choisit de la diluer au 1/10 avec de l'eau ou de l'eau+NaCl 9g/L.

 

mesurebiomasse-trouble_3f2 (224K)

3.2 Utiliser alors éventuellement les résultats de l'étalonnage en UFC ou en biomasse sèche

On suppose que les mesures de DO de biomasse ont été étalonnées (voir §2) et que les relations d'étalonnage sont :
1 de DO pour 2,2 109 UFC par mL ou 1 de DO pour 0,7 g/L de biomasse sèche.

On annoncera une charge à pour la suspension bactérienne mesurée à 2,23*2,2 109 = 4,9 109 UFC/mL # 5 109 UFC/mL qui correspond aussi à une [biomasse sèche] = 2,23*0,7 = 1,6 g/L.


retour en haut de page