4. Mesures de [biomasse] par mesures de lumière diffusée

 

Les turbidimètres néphélémètres classiques qui mesurent la lumière diffusée à 90° sont des appareils classiquement destinés aux mesures de turbidité dans le domaine de l'eau. Les turbidimètres utilisés pour des mesures de [biomasse] utilisent généralement des mesures de lumière diffusée sous plusieurs angles (par exemple 90° et un angle avant). Les appareils mesurent aussi la lumière transmisses et la valeur affichée est le résultat du calcul d'un rapport entre lumière diffusée et transmise. Les sources lumineuses actuelles sont presque toujours des diodes émettant dans l'IR vers 950 nm.

 

mesurebiomasse-trouble_4f1 (46K) mesurebiomasse-trouble_4f2 (68K)

Il existe évidemment des versions à fibre optique qui conduisent ainsi à des capteurs que l'on peut placer in situ (in line) dans les bioréacteurs.

Les fabricants annoncent généralement des linéarités des mesures de concentration en biomasse de 4 fois à 100 fois supérieures à ce que l'on peut avoir avec des mesures de densité optique avec un spectrophotomètre vers 600 nm (soit de 2 à plus de 100 d'équivalent DO au spectrophotomètre).

Les appareils évoluent rapidement... Ainsi un fabricant a mis récemment sur le marché un appareil à fibre optique et à barette de photocapteurs qui mesure la lumière rétrodiffusée sous plusieurs angles. La partie capteur mesure la biomasse présente dans un bioréacteur où une fiole de culture de façon non invasive (ex situ) à travers le verre de la fiole de culture ou le verre d'un hublot du bioréacteur.


retour en haut de page