Description de chaînes de transmission, exemples

1. Schéma général

Réservoir/porte de sortie du réservoir/transmission/porte d'entrée/hôte

Réservoir(s) de l'agent biologique

flêche

Une porte de sortie depuis le réservoir et une voie de transmission vers une porte d'entrée

La voie de transmission est la modalité de transport de l’agent pathogène.

Quelques possibilités de transmissions :

  • Par contact direct entre 2 individus (un réservoir, l'autre porte d'entée)
  • Par contact indirect par l'intermédiaire d'un objet souillé
  • Par des gouttelettes aéroportées en suspension ou des gouttelette aéroportées ou par exemple par un vecteurs étranger entre le réservoir et la porte d'entrée
  • Par un vecteur vivant étranger entre le réservoir et la porte d'entrée

Quelques portes d'entrée classiques :

  • porte cutanéo-muqueuse (peau et muqueuses non respiratoires)
  • porte respiratoire
  • porte digestive
  • portes mécaniques artificielles (via un endoscope, un cathéter ...)

flêche

Hôte

retour en haut de page


2. Exemple avec transmission par aérosols et porte d'entrée respiratoire, cas de la maladie professionnelle ornithose-psittacose

L’ornithose-psittacose est une infection pulmonaire due à la bactérie Chlamydophila psittaci. Cette maladie est inscrite au tableau des maladies professionnelles. Elle peut toucher des travailleurs en animalerie, des travailleurs du domaine des volailles, des personnels de maintenance dans des locaux fortement souillés par des oiseaux sauvages.

Réservoir :

Les oiseaux et les volailles infectés

Porte de de sortie :

Fientes

Transmission :

Voie aérienne (aéroportée), poussières et aérosols contaminées


Porte d'entrée :

voies respiratoires

retour en haut de page


3. Exemple de risque biologique avec transmission par voie oro-digestive, salmonelloses (mais aussi hépatites A et E)

Réservoir :

Le tractus gastro-intestinal de certains mammifères (porcs, bovins), de certains oiseaux et de certains animaux à sang froid (reptiles, tortues, mollusques, poissons).
Note : Pour S. Typhi, l’Homme en est l’unique réservoir.

Porte de de sortie :

- Selles

- Les salmonelles présentes dans les matières fécales des animaux, peuvent contaminer les pâturages, les sols et l’eau et y survivre pendant plusieurs mois; l’environnement peut ainsi devenir une source de danger


Transmission :

La transmission à l’Homme se fait essentiellement par consommation d’aliments contaminés crus ou peu cuits.

- Directe via des aliments ou de l'eau souillée
- Indirecte via les mains sales ou des instruments souillés


Porte d'entrée :

Oro-digestive

retour en haut de page


4. Exemple de risque biologique par accident d’exposition au sang et autres liquides biologiques

Réservoir :

Humain infecté (VHB, VHC, VIH, chikungunya...)

Porte de sortie :

– Blessure ou coupure des patients infectés

– Ponction veineuse ou artérielle


Transmission :

– Contact avec du sang, lors d’une piqûre avec une aiguille ou une coupure avec un objet tranchant
– Contact avec du sang sur une plaie, une peau non intacte ou une muqueuse (l'hépatite C peut passer par projection oculaire...)

Porte d'entrée :

- Lésion cutanée
- Piqûre, coupure avec un instrument souillé



retour en haut de page